Les styles de jeu

Salut les stratèges en herbe !

Trois principaux types de styles de jeu existent dans le jeu stratégique de Pokémon, correspondant à trois façons de construire une équipe et de jouer. Cette liste n’est pas exhaustive mais on peut généralement relier toutes les équipes à un de ces styles de jeu. Il n’existe pas vraiment un style plus efficace que les autres, chacun des trois possédant ses points forts et ses points faibles. Voici une brève présentation de ces trois styles.

– Offense

Le style de jeu offensif peut se décliner de plusieurs façons. Dans tous les cas le but est de mettre la pression sur l’adversaire dès le début de match et ne pas la relâcher. Faciliter les kills et affaibilir les stallers en posant vite les Pièges de Roc, taper fort d’entrée avec des Wallbreakers et conserver l’avantage via des Demi-Tour ou Change Eclair judicieux sont des stratégies qu’on retrouve dans la majorité des équipes offensives. Les équipes offensives possèdent souvent au moins un Late Game Sweeper rapide et puissant tel que Lucario ou Drattak, capable de finir facilement une team affaiblie.
Le cas extrême d’une équipe offensive est le style Hyper Offense. Le but de ce genre d’équipe est tout simplement de spammer l’adversaire en envoyant consécutivement plusieurs set-up sweepers ou Wallbreakers jusqu’à ce que toute résistance soit liquidée. Dans ce style peu d’anticipation ou de switchs sont requis, il faut juste envoyer un sweeper, taper jusqu’à la mort, puis un autre… Pour aider au placement des sweepers, ces équipes ont généralement un lead dédié (comme Créhelf, Créfadet, Farfaduvet…) chargé de placer Mur Lumière et Protection, puis éventuellement les Pièges de Roc et Souvenir, et ensuite c’est le déchaînement. Des Pokémon efficaces dans ces stratégies hyper agressives sont les Dragon Dancers, les Belly Drummers tels que Cocotine ou Linéon ou les Shell Smashers comme Rosabyss, Crustabri ou Golgopathe. Cette tactique est véritablement du tout-ou-rien et est peu utilisée dans les tiers OU ou UU où beaucoup d’excellents stallers sont présents.

– Stall

Le style de jeu stall, ou défensif, vise tout simplement à battre l’adversaire à petit feu en accumulant les dégâts passifs et résiduels. Dans ce style de jeu, 4 des 6 Pokémon au moins doivent avoir une visée défensive, afin de contrer potentiellement tout sweeper adverse. Un élément capital de la stratégie de stall est la pose rapide des Entry Hasards, les équipes Stall jouent les Picots et/ou les Pics Toxik en plus des Pièges de Roc pour battre à petit feu l’équipe adverse. Ces équipes ont généralement besoin de plusieurs murs, et il est préférable que certains d’entre eux tiennent les rôles de Cleric, Wisher, Phazer et Spinner décrits plus haut. Au delà des Entry Hasards, les équipes défensives ont souvent recours aux statuts (brûlure pour calmer les sweepers physiques, poison pour le reste), à la Tempête de Sable et aux divers dégâts passifs comme Casque Brut ou Vampigraine pour épuiser l’équipe adverse.
Pour clore les matchs, les équipes Stall ont parfois recours à un set-up sweeper lent et défensif, l’exemple traditionnel étant Suicune Calm Minder, Pokémon très difficile à déloger en fin de partie. Les équipes orientées Stall sont régulièrement présentes en UnderUsed, profitant de la présence de nombreux murs et Bulky sweepers dans ce format.

– Balanced

Le style de jeu Balanced (littéralement « équilibré ») est le style le plus commun et le plus intuitif lorsqu’on commence à builder stratégiquement. Il consiste en général en 2 sweepers (un physique et un spécial), un Revenge Killer qui peut jouer le rôle de Pivot offensif, et un Core de 3 Pokémon défensifs pour essayer de tenir contre un maximum de menaces. Ce style de jeu est donc plutôt polyvalent, pouvant alterner entre offense et défense suivant la situation.
Le processus de build d’une équipe Balanced est un peu toujours le même ; on part d’un Pokémon intéressant (souvent un sweeper) ou d’un Core défensif/offensif et on construit l’équipe autour de lui en fonction de ses faiblesses. On l’entoure de sweepers qui peuvent battre les stallers qui l’embêtent, de Pokémon qui gèrent à peu près bien les menaces du métagame, de pivots pour faciliter son placement, d’un Spinner/Defogger si il est faible aux rocs, éventuellement d’un Wisher pour le soigner, etc.

Publicités